LDIF, Ligue du Droit International des Femmes
A LA UNE LA LDIF VIOLENCES SPORT INTERNATIONAL
TRAVAIL CITES LAICITE MATERNITE CONTACT

LDIF > Femmes battues

La LDIF fait partie du Comité

Le Comité a décidé de poursuivre son action dans la perspective des développements attendus de la procédure civile engagée par la défense de Nafissatou Diallo aux Etats-Unis. Il compte en outre annoncer prochainement l’organisation d’un évènement à Paris afin d’aller plus loin dans l’analyse de ce type d’affaire.Tout en soulignant que l’objet de sa mobilisation demeure d’obtenir « justice pour Nafissatou Diallo », le Comité rend hommage au courage de Tristane Banon dans son action judiciaire.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

14 septembre 2011

COMITE JUSTICE POUR NAFISSATOU DIALLO
-

COMMUNIQUE


Le Comité s’est réuni le 13 septembre afin de faire le point des derniers événements.

Pendant l’été une permanence s’est tenue à Paris : des communiqués de presse, des tribunes dans les journaux et des interviews dans les médias ont permis de faire connaître les positions du Comité, qui a ainsi rendu publique son indignation suite à l’arrêt de la procédure pénale aux Etats-Unis.

Des contacts ont été maintenus régulièrement avec plusieurs organisations féministes aux Etats-Unis, en particulier à New York grâce à Dorchen Leiholdt, avocate directrice du plus grand centre venant en aide aux femmes victimes de violence et aux femmes migrantes, "Sanctuary for families".

Le Comité a décidé de poursuivre son action dans la perspective des développements attendus de la procédure civile engagée par la défense de Nafissatou Diallo aux Etats-Unis. Il compte en outre annoncer prochainement l’organisation d’un évènement à Paris afin d’aller plus loin dans l’analyse de ce type d’affaire.

Tout en soulignant que l’objet de sa mobilisation demeure d’obtenir « justice pour Nafissatou Diallo », le Comité rend hommage au courage de Tristane Banon dans son action judiciaire.

Enfin le Comité a pris acte de la décision de la Commission genre et mondialisation d'Attac de quitter le collectif.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Rappel : le Comité créé le 16 juin 2011 comprend : le Comité de soutien des Guinéens en France, la Coalition against trafficking of women (CATW-Europe), la Commission pour l'abolition des mutilations sexuelles (CAMS), Femmes Solidaires et la Ligue du droit international des femmes (LDIF).
Sanaba Coné Camara, membre de la diaspora guinéenne en France, en est la porte-parole.


Contacts :
- Sanaba Coné : 0664792114 (sanaba.c @ gmail.com)
- Malka Marcovich : 0686816244 (malka.marcovich @ gmail.com)

LDIF, La Ligue du Droit International des Femmes
6 place Saint Germain des Près 75005 PARIS France
Fax : +33.1.45.49.16.71