LDIF, Ligue du Droit International des Femmes
A LA UNE LA LDIF VIOLENCES SPORT INTERNATIONAL
TRAVAIL CITES LAICITE MATERNITE CONTACT

LDIF > Femmes battues

Sont-ils nos alliés ?

Le Collectif Midi-Pyrénées pour les Droits des Femmes (regroupant des individues et diverses associations féministes) s'est depuis plus de dix ans clairement positionné pour dénoncer et combattre les prostitueurs, non les femmes en situation de prostitution.

Le Collectif réaffirme aujourd'hui son appartenance au mouvement abolitionniste et son soutien aux différentes associations qui le composent, mixtes et non mixtes.

Des groupuscules réglementaristes s'invitent et parasitent nos réunions, profitent de nos rassemblements et de nos manifestations pour détourner nos mots d'ordre (par ex : droit à la contraception, droit à l'avortement, droit à nos plaisirs, à nos désirs et à nos jouissances) et promouvoir l'ordre libéral et la marchandisation du corps des femmes.

Nous dénonçons cet entrisme et cette ingérence de leur part, eux qui n'ont de cesse de proposer au marché les corps des femmes en morceaux (fesses, seins, con, bouche, etc.) comme si elles étaient des pièces de viande exposées sur des étals de bouchers.

Ces groupes interviennent de manière violente, parfois masquée, dans nos manifestations, arrachant les banderoles et proférant des slogans sans lien avec la lutte menée (faits vérifiés à Toulouse non seulement le 8 mars 2013, mais répétés et amplifiés le 1er février 2014).

Ces pseudo-révolutionnaires ne sont en fait que les laquais de l'économie de marché où tout se vend, tout s'achète, y compris le corps des êtres humains.

Ils sont les valets du système patriarcal. Par leurs mots d'ordre et leurs comportements, ils révèlent qu'ils ne défendent pas les droits des femmes mais des intérêts on ne peut plus catégoriels, ceux des PROSTITUEURS.

Leurs idées sont majoritairement portées par des hommes qui se moquent bien des droits des femmes à l'intégrité, à la liberté, à leurs désirs et à leurs jouissances décidées par elles et non par eux. Ces valeurs ne s'achètent pas !

Nous, Collectif Midi-Pyrénées pour les Droits des Femmes, appelons les hommes et les femmes qui luttent contre le système prostitutionnel et ne se reconnaissent pas dans ces pratiques violentes à ne plus les tolérer.

Ces groupes réglementaristes sont misogynes, ils n'ont rien à faire dans nos réunions et nos rassemblements, sinon nous diviser.

Féministes et Abolitionnistes, tant qu'il le faudra !


Le Collectif Midi-Pyrénées pour les Droits des femmes,
Toulouse, le 18 février 2014

LDIF, La Ligue du Droit International des Femmes
6 place Saint Germain des Près 75005 PARIS France
Fax : +33.1.45.49.16.71