LDIF, Ligue du Droit International des Femmes
A LA UNE LA LDIF VIOLENCES SPORT INTERNATIONAL
TRAVAIL CITES LAICITE MATERNITE CONTACT

LDIF > Liberté, Egalité, Fraternité... Laïcité

Voile intégral : que va faire la gauche ?

Le projet de loi "interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public" débattu du 6 au 9 juillet en séance publique, pendant la session extraordinaire du Parlement. Il interdit aux femmes le port du voile intégral dans tout l'espace public, sous peine d'une amende de 150 euros et/ou d'un stage de citoyenneté. La verbalisation ne sera donc pas systématique et les sanctions n'entreront en vigueur qu'au printemps 2011, une période de "pédagogie" de six mois étant prévue. Les maris ou concubins (ou toute autre personne) obligeant leurs compagnes (ou toute femme) à se voiler seront passibles d'un an de prison et 30.000 euros d'amende et eux, sitôt la loi promulguée. Pour ces derniers, l'amende avait été doublée (30.000 euros contre 15.000 dans le texte initial) en commission, via un amendement présenté par le PS.Cet amendement avait aussi doublé les peines encourues lorsque la personne contrainte est mineure, les portant donc à deux ans de prison et 60.000 euros d'amende (extraits d'une dépêche AFP du 23 juin 2010). Il faut rappeler lors de la réunion de la commission des Lois, le projet de loi avait été dopté sans aucun vote négatif.

LDIF, La Ligue du Droit International des Femmes
6 place Saint Germain des Près 75005 PARIS France
Fax : +33.1.45.49.16.71