LDIF, Ligue du Droit International des Femmes
A LA UNE LA LDIF VIOLENCES SPORT INTERNATIONAL
TRAVAIL CITES LAICITE MATERNITE CONTACT

LDIF > Liberté, Egalité, Fraternité... Laïcité

Loi pour l'égalité réelle entre les hommes et les femmes : Non, le mot réelle n'était pas de trop !

Communiqué

A propos du vote de « la loi pour l'égalité réelle entre les hommes et les femmes » : Non, le mot « réelle » n'était pas de trop !

La Ligue se félicite que le Sénat ait adopté définitivement, ce mercredi 23 juillet, le projet de loi sur « l'égalité réelle entre les femmes et les hommes ».

Il était important que l'ajout du qualificatif « réelle » au mot « égalité », soit maintenu, en dépit des propositions d'amendement du Sénat visant à le supprimer. Le principal défi de cette loi est en effet de dépasser l’affirmation d'une égalité formelle en identifiant et en s'attaquant aux mécanismes discriminatoires.

Le texte est ambitieux puisqu'il aborde tous les aspects des inégalités dont sont victimes les femmes  aussi bien sur le plan professionnel que privé et politique, ainsi que la lutte contre toutes les formes de violences et la précarité.

Il est ambitieux car il touche aussi aux constructions sociales qui reproduisent insidieusement la hiérarchie homme femme : les stéréotypes sexués, les terminologies d'un autre âge (nom d'usage dans les documents administratifs, notion de détresse dans la loi sur l'avortement, notion de santé de la famille, de la mère et de l'enfant au lieu de « santé reproductive et droits des femmes » dans le code de la santé,...)

Il met enfin en lumière une question souvent considérée comme secondaire dans le combat des femmes pour l'égalité : celle du sport en posant l'exigence d'une représentation équilibrée dans les instances de gouvernement des fédérations sportives agréées.

Sans doute nous faudra-t-il analyser de plus prés le nouveau texte et surtout en suivre l'application. La clé d'une véritable évolution ne peut être que dans la fin de l'impunité des contrevenants. Y mettre un terme nécessite l'appui d'une loi mais aussi une volonté politique.

On notera que la ministre s'est engagée à ce que l'ensemble des textes d'application de la loi soient publiés avant la fin de novembre.

LDIF, La Ligue du Droit International des Femmes
6 place Saint Germain des Près 75005 PARIS France
Fax : +33.1.45.49.16.71